Mentions légales

Presentation de l’association ESAH

bannerL'Ecole sous l'arbtre est une association oeuvrant principalement au Cameroun avec pour but d'aider à l'alphabétisation en organisant

notamment des foires humanitaires du livre. 

L’idée est venue d’un groupe de 4 amis (1 Camerounais et 3 Français) qui ont grandi et fréquenté ensemble à Paris ; à la fin de nos études supérieures, nous avons pensé qu’il fallait que nous soyons plus utiles à la République. On a donc décidé de donner des cours d’alphabétisation dans les foyers de travailleurs migrants à Paris.

Les choses sont allées très vite. Nous avons légalisé l’association, il fallait trouver un nom. L’un de nous, agrégé en histoire et à l’école à Sciences-Po Paris, a pensé à l’Ecole sous l’arbre (programme d’alphabétisation des adultes en Afrique francophones après la colonisation). Nos activités se situent sur deux pôles :

En France dans les foyers de travailleurs migrants :
Actions sociales et culturelles
Ecoute et soutien
Alphabétisation
Assistance administrative et juridique des étrangers et leur famille :
En Afrique subsaharienne (Niger, RCA, Cameroun…)
Renforcement des relations Nord-Sud par l’éducation, la santé et la protection de l’environnement
Construction et mise en place des bibliothèques et accès facile aux livres
Rénovation et construction des salles de classes
Eau et assainissement (puits, forages…)
Construction et équipement des cases de santé, campagnes de d’information sur les pandémies à travers différents supports
Création et soutien des microprojets ruraux pilotés par les femmes
Electrification rurale solaire photovoltaïque.

En France nous avons des partenaires financiers et matériels, à savoir la Mairie de Paris, le Conseil Régional, Crédit Coopératif, Crédit Mutuel, BNP PARIBAS, Société Générale, Caisse de dépôts et Consignations, RATP, Osiatis France, Parc de la Villette, IMEDX France, Axa à tout cœur, les Maisons d’édition, les Universités de la région ainsi que les grandes écoles françaises…chacun d’eux a un apport et une contribution spécifiques.

En Afrique : certaines ambassades, les Universités, les Ministères, le Groupe Miracle Informatique, Orange Cameroun, PMUC, les Mairies, Brasseries, groupe Tradex, les associations locales…là aussi beaucoup d’échanges et de soutien constants et considérables. Une bonne communication et des bons reporting sont nécessaires pour en arriver là. Il est impératif que le bureau de l’association travaille dur et mette en place une stratégie de management de projet avec des bénévoles pointus. Je vous avoue que ce n’est pas chose facile.

L’ESAH est riche aujourd’hui de l’engagement de plus d’une centaine de bénévoles issus d’horizons professionnels divers, ce qui lui confère un capital humain inestimable. En effet, nous disposons de connaissances et de compétences complémentaires, qui nous permettent de mener à bien nos projets en France et en Afrique, mais aussi de garantir à nos partenaires un fonctionnement professionnel et rigoureux. L’engagement bénévole de nos équipes, qui ne bénéficient d’aucune rétribution financière, nous permet de concentrer nos financements sur les projets, et de réduire au maximum nos frais de fonctionnement.

En France
Le Conseil d’Administration
Composé de 6 membres (cf. annexe), il se réunit au moins une fois par semestre, convoqué par le Président ou un quart de ses membres. Cette fréquence est nécessaire afin que l’ensemble des membres de la Direction puissent suivre l’évolution de l’ensemble des missions sur le terrain. Le CA désigne un bureau dont les membres sont responsables du fonctionnement de l’ESAH.
L’équipe projet
L’équipe permanente chargée de la conception, de la mise en œuvre et du suivi des projets de l’ESAH est
composée :

du responsable de la coordination

de 2 chargés de communication et relations publiques

de 2 chargés de recherche de fonds et suivi des partenariats : Etudiants
Notre réseau de bénévoles
L’ESAH s’appuie sur un réseau de bénévoles issu du monde professionnel (ingénieurs, médecins, avocats, cadres d’entreprise) et universitaire, afin d’apporter un maximum d’écho et de soutien à l’association. Plusieurs grandes écoles sont ainsi le relais de l’action de l’ESAH : les Instituts d’Etudes Politiques de Paris, Strasbourg et Lille, Paris-I Sorbonne, l’ESSEC, etc.
Ces collaborateurs apportent un soutien permanent ou ponctuel à l’association, notamment en termes d’accompagnement, de logistique et de démarches institutionnelles. Ils sont amenés à participer aux missions
régulières organisées en Afrique.

En Afrique
L’ESAH dispose d’un bureau permanent dans chaque pays où elle intervient. Un collaborateur permanent y fait office de relais local, et met en œuvre les démarches institutionnelles en vue de favoriser les missions de la délégation française.
Par ailleurs, l’association a développé un réseau de bénévoles qui interviennent localement au gré des missions.
Nous privilégions cette tendance, certains que l’engagement associatif des populations locales fait partie intégrante du processus de développement. En effet, cela approfondit les échanges interculturels, l’appropriation des démarches, et le développement d’une conscience citoyenne.

Faites nous un Don

                

Nos Partenaires

partner partner partner partner partner partner

Statististiques

  • Visiteurs : 107
  • Articles : 24
  • Liens internet : 9